gentiment


gentiment

gentiment [ ʒɑ̃timɑ̃ ] adv.
• v. 1200; gentil(le)mentXIIe; de 2. gentil
D'une manière gentille. Accueillez-le gentiment. aimablement. Elle a gentiment proposé son aide. obligeamment. Sagement. Jouez gentiment. ⊗ CONTR. Méchamment.

gentiment adverbe Avec amabilité, gentillesse. D'une manière sage, en se conduisant bien : Les enfants s'amusent gentiment. D'une manière satisfaisante sans être pour autant exceptionnelle : Elle joue gentiment du piano.gentiment (synonymes) adverbe Avec amabilité, gentillesse.
Synonymes :
Contraires :
- méchamment
D'une manière satisfaisante sans être pour autant exceptionnelle
Synonymes :
- agréablement

gentiment
adv.
d1./d De manière gentille. Recevoir gentiment qqn. Syn. aimablement.
d2./d (Belgique, France rég., Suisse) Tranquillement, sans précipitation. Après la promenade, on s'est mis gentiment à préparer le souper.

⇒GENTIMENT, adv.
A. — [Du point de vue perceptif, esthétique; correspond à gentil2 II A] Avec charme, de manière élégante. S'habiller gentiment. Ah! vous lui avez bien gentiment arrangé son nid! — Bah! du papier à quinze ou vingt sous, mais bien choisi, voilà tout (BALZAC, Méd. camp., 1833, p. 123). Ma petite nièce grandit et commence à parler gentiment l'anglais (FLAUB., Corresp., 1852, p. 159) :
1. Un autre que lui se fût sans doute ému trop tôt des robes signées Berthe Hermance, des chapeaux Rose et Lewis, et même du manteau de petit-gris qu'elle savait croiser si gentiment sur sa poitrine d'un geste un peu vif et hardi de ses bras minces.
BERNANOS, Joie, 1929, p. 554.
[En parlant du physique d'une pers.] Et puis, vous savez, Clothilde est une bonne fille, gentiment faite (T. BERNARD, M. Codomat, 1907, I, 6, p. 153). Vous savez que vous avez un corps très gentiment fait, ma petite amie, très gentiment, dit la voix sifflante (DRUON, Gdes fam., t. 1, 1948, p. 117).
[En parlant d'un objet] J'eus plaisir à lui donner les Trophées; c'était un exemplaire fort gentiment relié que j'avais pu trouver à Grasse (GIDE, Journal, 1942, p. 105).
[En parlant d'une construction, d'un lieu] La vue admirable de ces pierres neuves, gentiment agencées et dorées à la mode du jour, lui serra le cœur (BARRÈS, Colline insp., 1913, p. 264). C'est à Persant-la-Rivière, qu'on a débarqué... En tant que village, ça se présentait gentiment, entre deux collines et des bois (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 572).
B. — [Du point de vue social, moral; correspond à gentil2 II B] De manière bienveillante, amicale. Dire, demander, répondre gentiment. Un jour, ils vinrent gentiment me faire cadeau d'un papillon fort rare (LOTI, Rom. enf., 1890, p. 202). De temps en temps, nous parlons de toi gentiment (PAGNOL, Fanny, 1932, I, 1er tabl., 14, p. 61) :
2. — Tant que pour une raison ou une autre il existera des putains, ce que nous pouvons faire de mieux pour elles est de les traiter gentiment, humainement, sans mépris... et d'être généreux avec elles.
VAILLAND, Drôle de jeu, 1945, p. 112.
Bien gentiment. Docilement, sans rechigner. Vous allez faire votre malle tout de suite, bien gentiment... et vous allez vous en aller! (GUITRY, Veilleur, 1911, III, p. 20). Allons, ne fais pas l'andouille, mets-toi gentiment à table et dégoise ce que tu sais (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 91).
Par antiphrase. Cruellement. Il a gentiment arquebusé trois cents bleus après leur avoir fait creuser leur fosse (HUGO, Quatre-vingt-treize, 1874, p. 26).
Prononc. et Orth. : []. Ds Ac. 1694-1932. Gentillement (vx) : Nous commencions à causer gentillement, dimanche après-midi (FLAUB., Corresp., 1842, p. 91). Et elle expliquait cela si humblement et si gentillement que c'était plaisir de l'entendre (SAND, Pte Fad., 1849, p. 185). Étymol. et Hist. Ca 1200 gentieument (B. de Hantone, I, 7098 ds T.-L. : Et il le set gentieument äaisier). Dér. de gentil2; suff. -ment2, v. NYROP t. 3, § 610, 2°. Fréq. abs. littér. : 613. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 124, b) 563; XXe s. : a) 1 427, b) 1 340. Bbg. BASTIN (J.). Adv. de manière. In : Nouv. glanures gramm. Riga, 1907, p. 27. - DUCH. Beauté. 1960, p. 164. - VENCK. 1975, p. 276, 287.

gentiment [ʒɑ̃timɑ̃] adv.
ÉTYM. V. 1200; gentilment, gentillement, fin XIIe; de 2. gentil.
1 D'une manière gentille; avec charme. || Coiffe gentiment attachée à la chevelure (→ Convenablement, cit.).
1 (…) je voudrais que cela fût mis d'une manière galante, que cela fût tourné gentiment.
Molière, le Bourgeois gentilhomme, II, 4.
2 D'une manière agréable, dans le comportement social. || « Tourner un billet gentiment » (→ Mettre, cit. 44, Molière). || Offrir gentiment un cadeau (cit. 2). || Accueillez-le gentiment. Aimablement. || Vous m'avez si gentiment offert votre aide que j'aurais mauvaise grâce à la refuser.
3 Sagement. || S'amuser gentiment (→ Fleur, cit. 14).
4 Régional (Suisse). Sans hâte, calmement.
REM. On trouve la var. ancienne gentillement.
2 Et elle expliquait cela si humblement et si gentillement que c'était plaisir de l'entendre.
G. Sand, la Petite Fadette, XXI.
CONTR. Laidement, mal. — Désagréablement. — Méchamment.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gentiment — Gentiment. adv. Joliment, adroitement, d une maniere gentille. Il chante gentiment. il peint gentiment. elle est gentiment coiffée. Il ne se dit guere que des choses qui s acquierent par art, par exercice …   Dictionnaire de l'Académie française

  • gentiment — (jan ti man) adv. D une manière gentille. •   Je voudrais que cela fût mis d une manière galante, que cela fût tourné gentiment, MOL. Bourg. gent. II, 5. •   Je suis fort aise de savoir que l ouverture de l assemblée s est faite comme vous le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GENTIMENT — adv. Joliment, d une manière gentille. Cet enfant est gentiment habillé.   Il s emploie plus ordinairement en plaisantant et par une espèce de dérision. Ainsi pour se moquer d un homme tout éclaboussé, on dit, Vous voilà gentiment accommodé ; et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • GENTIMENT — adv. D’une manière gentille. Cet enfant est gentiment habillé. Ironiquement, Vous voilà gentiment arrangé, se dit à propos de Quelqu’un tout éclaboussé, Vous voilà gentiment coiffée, à propos d’une Femme mal coiffée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • gentiment — adv. to troplon (Aussois) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Tout Doucement — is a song performed by American jazz singer Blossom Dearie, from her self titled album Blossom Dearie , released in 1957. The song was written by Emile Jean Mercadier and Rene Albert Clausier.Canadian musician Feist covered the song for her album …   Wikipedia

  • Syntaxe de l'adverbe — en français En grammaire française, et plus précisément, d un point de vue syntaxique, l adverbe peut remplir un certain nombre de fonctions (pour ce qui concerne sa morphologie, consulter Morphologie de l adverbe). Sommaire 1 Fonction de l… …   Wikipédia en Français

  • Syntaxe de l'adverbe en français — En grammaire française, et plus précisément, d un point de vue syntaxique, l adverbe peut remplir un certain nombre de fonctions (pour ce qui concerne sa morphologie, consulter Morphologie de l adverbe). Sommaire 1 Fonction de l adverbe 1.1 Cas… …   Wikipédia en Français

  • méchamment — [ meʃamɑ̃ ] adv. • XIVe meschanment, pour méchantement; de méchant 1 ♦ D une façon méchante, avec méchanceté. ⇒ cruellement, durement. Agir, parler méchamment. Il s appliqua « méchamment à prendre un air indifférent; ce qui peinait le pauvre… …   Encyclopédie Universelle

  • Saison 6 de Plus belle la vie — Cet article résume les principales intrigues de la sixième saison du feuilleton télévisé Plus belle la vie. Cette saison a été diffusée sur France 3 du 14 septembre 2009 au 1er octobre 2010 (épisodes 1301 à 1560). La série a… …   Wikipédia en Français